Formation en kinésiologie

Explorez notre page dédiée à la Formation en Kinésiologie pour découvrir les prérequis, les choix de formation, et la reconnaissance du métier en France.

Pré-requis au métier de kinésiologue

Découvrez les conditions, compétences et aptitudes nécessaires pour vous lancer dans la profession de kinésiologue dans notre section « Pré-requis au métier de kinésiologue ».

Catégorie socio-professionnelle

Il n’existe pas de « catégorie-type » de kinésiologue, car les personnes qui décident d’exercer le métier viennent de milieux professionnels différents.

Certains, ont travaillé dans le domaine de la santé (infirmière, sage-femme, ostéopathe, etc.) alors que d’autres auront suivi un parcours professionnel en entreprise, ou dans les métiers du tertiaire en tant qu’indépendant. D’autres encore viennent de la fonction publique.

De même, l’âge n’est pas un élément déterminant et l’on peut décider de devenir kinésiologue à tout âge, même en complément de sa retraite.

Aptitudes naturelles

Être kinésiologue, c’est pratiquer un métier de relation d’aide.

Ce professionnel doit naturellement être tourné vers l’humain et porté par le désir d’aider et d’accompagner. Les qualités d’écoute, de bienveillance sont aussi importantes pour réaliser une séance de kinésiologie dans un cadre de confiance et de confidentialité.

Le métier de kinésiologue demande aussi d’être respectueux et tolérant vis-à-vis d’autrui pour ne pas laisser son point de vue interférer dans le suivi.

Expériences professionnelles

Toute expérience professionnelle peut être utile en tant que professionnel libéral. Qu’il s’agisse de communication, de comptabilité ou bien de prospection commerciale, ces compétences seront un atout pour développer son activité. Certaines qualités comme la détermination, l’esprit de synthèse, la logique ou bien la curiosité peuvent également être utiles pour mettre en œuvre son projet.

Le plus important lorsque l’on veut se lancer dans une activité de kinésiologue, c’est la motivation de développer son propre projet. Certains disposeront d’une nature entrepreneuse, alors que d’autres sont simplement en recherche d’indépendance. Devenir entrepreneur est une opportunité d’apprendre sur le terrain et d’assimiler de nombreuses nouvelles connaissances.

Choix de la formation

Voici cependant quelques critères à regarder afin de se poser les bonnes questions pour choisir la formation qui convient le mieux :

Il existe en France aujourd’hui plus d’une centaine de lieux où le métier de kinésiologue est enseigné. Cette offre de formation fait l’objet d’une grade disparité de structures, de pédagogies et de courants.

AVERTISSEMENT : Les formations en visio ou d’une durée de 300 heures ou d’une durée de 6 mois ne sont pas homologuées par la Fédération. Elles ne permettent pas d’apprendre correctement le métier de kinésiologue.

Par mesure d’impartialité, la Fédération Française des Kinésiologues ne peut recommander aucune école car elle est indépendante et n’est pas dirigée par un directeur d’école.

En France aucune réglementation n’existe sur la formation en kinésiologie. Cependant la Fédération Française des Kinésiologues recommande de suivre une formation en kinésiologie en présentiel avec un programme de formation concentré sur l’ensemble des techniques de kinésiologie :  Touch for Health, Three in One Concept, Braingym.

La pratique hors les murs de l’école est également prépondérante pour bien progresser. 

La structure

- Le statut juridique de l’école
- La déclaration d’activité en préfecture comme organisme de formation (OBLIGATOIRE)
- La certification Qualiopi
- Le nombre de formateur et leurs titres
- Le respect des règles de sécurité

Le programme de la formation

Le programme d’une formation intègre les thèmes et sujets abordés pendant la formation mais aussi son organisation. Il est important de pouvoir étudier le Touch for health, le Braingym et le Three in One Concept.

La fédération française des kinésiologues recommande 400h de cours en présentiel et au moins 100h de pratique hors les murs de l’école bien qu’aucun critère légal ne s’applique en la matière.

Le processus de validation (examen)

C’est l’achèvement d’une formation professionnelle. Le processus de validation doit être explicite avant d’entrer dans le cursus et l’école doit être capable d’expliquer les conditions et les critères qui permettent d’évaluer les candidats.

Les conditions pour repasser l’examen en cas d’échec doivent aussi être explicitées (payantes, gratuites, délai,…).

Reconnaissance de l’école de kinésiologie et du métier

Cheerful young lady sitting in classroom

Le métier de kinésiologue est en France non-réglementé. Il n’existe aucune règle concernant le nombre d’heures que doit avoir une formation en kinésiologie.

Toutes les fédérations et syndicats existants, y compris la Fédération Française des kinésiologues, n’ont aucune reconnaissance ni aucune légitimité octroyée par les acteurs publics.

La seule certification de valeur dans les formations en kinésiologue est le label qualité QUALIOPI. Cette certification est encadrée par le Ministère du Travail et atteste de la qualité des processus pédagogiques d’un organisme de formation.

Tout autre label ou logo n’accorde aucune légitimité particulière.

Nous encourageons les étudiants à faire attention aux formations qui emploieraient les termes suivants : « formation reconnue », « diplôme », « certification professionnelle ». Ces termes ne sauraient s’appliquer aux formations en kinésiologie en France à date. 

Ensemble, Créons l'Harmonie

Envoyez-nous un message

1xbet giriş ladesbet giriş 1xbet giriş ladesbet giriş 1xbet giriş 1xbet giriş deneme bonusu veren siteler 1xBet giriş 1xBet giriş div>